08/09/2006

Le ciel était un peu plus gris

Jeudi matin, alors que je me préparais à conduire les enfants à l’école, Joël m’a annoncé, le regard triste, le décès de Rémy Belvaux. Jojo m’a reparlé des quelques fois où il avait croisé sa route, il y a une vingtaine d’années, lors de virées mémorables avec deux de ses copains, anciens de l’Athénée de Philippeville. Il m’a dit qu’émanait de lui une douce folie.

Sans l’avoir connu, je pense que cette folie va nous manquer à tous.

 

Les commentaires sont fermés.