21/06/2006

SOTEGEC c/ Gavroy - proposition de motion

Le Comité central du Parti socialiste de Namur réuni ce 20 juin 2006 a décidé de proposer à l’ensemble du Conseil communal de publier une motion commune dont les termes sont repris ci-dessous.

Il sera demandé au Conseil communal d’examiner cette motion, en urgence, au Conseil communal de ce 21 juin 2006.

 

Proposition de motion

 

Confronté à une action judiciaire à l’égard d’un de ses membres, le Conseil communal, refuse catégoriquement d’adhérer à toute pratique qui a ou aurait pour conséquence d’atteindre son droit d’expression et au-delà de museler le débat démocratique.

 

Chaque élu se doit d’agir en conscience dans le souci de sa commune, pour et au profit de ses habitants. S’il a le droit de soumettre à l’ensemble du conseil communal les questions qu’il se pose quant à la gestion de sa ville, il en a également le devoir.

 

Dans ce contexte, le Conseil communal réaffirme sa volonté de garantir à chaque conseiller sa liberté d’expression, dans le respect de la dignité de chacun.

Il souhaite que le débat quitte la salle du tribunal pour rejoindre celle du conseil communal, le seul lieu approprié à toute parole politique, libre et engagée.

 

Le Conseil communal rappelle encore qu’il est le parlement d’une commune et qu’en tant que tel il est le garant du respect de la démocratie locale.

Il se refuse de voir sa mission première, définie dans la loi, restreinte par des actions extérieures portées à l’encontre d’un de ses membres.

 

Il réaffirme son adhésion commune à une politique locale digne, guidée par des décisions et des actes pris par chaque mandataire en veillant à respecter la confiance de l’électeur.

La pensée du jour :

"Je défendrai mes opinions jusqu à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres."

Les commentaires sont fermés.